OUR BLOG


Du Handpan au Didgeridoo Festival; un magnifique road trip en France

August 9, 2018 | Non classifié(e) | 0 comments | Author:

didgeripan

Je me suis autorisé 2 semaines de ‘congé non reposant’ en Juillet: aller de Bruxelles à Mèze (près de Montpellier) pour le Handpan Festival – puis de Mèze à Airvault (près de Poitiers) pour le Festival de Didgeridoo «Le Rêve de l’Aborigène»
.
Je suis parti avec mon amie Jessica, ma binôme dans le projet Wonderl’Hang – et nous avons vécu un magnifique périple.

Première partie du trajet: de Bruxelles à Mèze an passant par Paris, Troyes, Lyon, Montélimar et Avignon. Deuxième partie du trajet: de Mèze à Airvault en passant par Sète, Pézenas, Agde, Narbonne, Gruissan, Carcassonne, Albi, Limoges et enfin Poitiers. Nous ne donnons plus tellement de spectacles de rue ici en Belgique ; mais ce voyage était l’occasion parfaite de recommencer. Visite des centres historiques, spectacles de rue et quelques sorties plages/ nature… un beau programme! Les spectacles de rue ; j’avais un peu oublié… mais quel montagne russe émotionnel: devoir captiver et maintenir son public, jouer, expliquer l’origine de l’instrument, raconter des anecdotes, sauter d’une langue à l’autre… il faut vraiment y mettre du sien et s’impliquer pour que cela fonctionne! Certains très bons moments, une bonne réception du public et de beaux échanges – et des moins bons: porter tout le matériel et jouer par des températures caniculaires, la police nous demande à plusieurs reprises de partir car jouer en espace public n’est pas autorisé, arriver dans une ville ‘fantôme’…

Quelques bons souvenirs: voire la demi-finale Belgique France à Troyes, et la finale France Croatie à Sète, arriver à Avignon pendant le festival d’Avignon ; une véritable folie dans la ville et être invité en guests surprise pendant un concert de Hang dans une église, la découverte de lieux en dehors du temps, manger de nombreuses spécialités locales, la petite adrénaline liée à faire du camping sauvage… et enfin, les festivals!

Mais voilà, les vacances, c’est terminé. Les concerts reprennent, les élèves reviennent, les projets sont en phase de construction, j’ai un nouvel instrument à loué… et je vous concocte quelques surprises pour les prochains mois.

A très vite.

Musicalement votre,

Gérard








LEAVE A COMMENT